accueil votre espace espace particulers espace hôpitaux, entreprise, associations étudiant universités
Exemples : Alzeihmer, don d’organes, insémination artificielle etc.

Espace Bioéthique Aquitain

contact@espacebioethiqueaquitain.fr

 

Le Consentement

lundi 12 avril 2010, par Jacques Faucher

 

7. RAPPORT BELMONT. 1978

« Le respect des personnes comprend au moins deux principes d’éthique fondamentaux : premièrement, les individus doivent être traités comme des agents autonomes et, deuxièmement, les personnes dont l’autonomie est diminuée ont le droit d’être protégées. Le principe du respect des personnes se divise donc en deux exigences morales distinctes : reconnaître l’autonomie et protéger ceux dont l’autonomie est diminuée. Une personne autonome est une personne capable de réfléchir sur ses objectifs personnels et de décider par elle-même d’agir conformément à cette réflexion. Respecter l’autonomie, c’est donner leur poids aux opinions et aux choix réfléchis de personnes autonomes, tout en s’abstenant de faire obstacle à leurs actions, à moins que, de façon évidente, ces actions ne causent de préjudice aux autres. » « Le respect des personnes exige que l’on accorde aux sujets, dans la mesure où ils en sont capables, l’occasion de choisir ce qui leur arrivera ou ne leur arrivera pas. Cette occasion leur est fournie lorsqu’on a satisfait aux critères adéquats du consentement éclairé.

-  L’information ;
-  La compréhension ;
-  Le caractère volontaire du consentement. »

Enregistrer au format PDF Cet Article en pdf
envoyer l'article par mail envoyer par mail